Mois de la Photo à Paris 2012

Stéphane Duroy

08 novembre 2012 - 08 décembre 2012

In Camera

21, rue Las-Cases, 7e.

www.incamera.fr

Tel.: +33 1 47 05 51 77


Métro : Solférino
Du mardi au samedi : 14 h – 19 h
Entrée libre


Plan sur Google maps Ajouter à ma sélection

Stéphane Duroy, Glasgow, 1981 © Stéphane DuroY

D’abord photographe de presse, Stéphane Duroy s’est peu à peu éloigné des médias pour développer ses projets personnels qu’il finalise dans des livres et des expositions. Il photographie peu, avec une grande économie de moyens et un traitement subtil et sans effet de la couleur (qu’il me^le au noir et blanc) pour explorer une Europe du xxe siècle marquée par deux guerres atroces dont il questionne la mémoire. Lorsqu’il était reporter, il s’est tout particulièrement attaché à deux territoires, Berlin et la Grande-Bretagne ; il en a dressé un portrait en profondeur, se méfiant sans cesse des clichés pour restituer la complexité des situations et la diversité d’espaces trop souvent ramenés à des conventions proches de la carte postale.
Son parcours en Europe est marqué par une tonalité sourde, grave mais sans pathos, qui installe un temps d’ou` l’anecdote est absolument exclue pour laisser place à une forme de désolation. Son sentiment d’un passé douloureux sur lequel se fonde le présent nous oblige à l’inquiétude. Chaque image est mue par une nécessité intérieure, une réflexion profonde et désabusée sur le sens d’une histoire au cours de laquelle l’homme ne tire pas les leçons des horreurs qu’il a commises ou dont il a été complice.
Le calme et la détermination qui fondent le propos imposent autant une pensée qu’une approche visuelle. Tendue entre le moment de la prise de vue et sa confrontation à l’Histoire, la photographie semble redéfinir notre conception de la temporalité. Poursuivant une approche à la fois documentaire et conceptuelle, son œuvre installe un constat désabusé sur le xxe siècle et ses conséquences contemporaines.
Christian Caujolle

Commissariat : Jean-­Noel de Soye