Mois de la Photo à Paris 2012

Hannah Villiger

Polaroïds

09 novembre 2012 - 16 décembre 2012

Centre culturel suisse

38, rue des Francs-Bourgeois, 3e.

www.ccsparis.com

Tel.: +33 1 42 71 44 50


Métro : Saint-Paul ou Rambuteau
Du mardi au dimanche : 13 h – 19 h
Entrée Libre


Plan sur Google maps Ajouter à ma sélection

Block XVII, 1989 21 x 25,5 cm Polaroids, mounted on cardboard THE ESTATE OF HANNAH VILLIGER

À l’occasion d’une donation d’un ensemble d’œuvres d’Hannah Villiger (1951-1997) au Centre Pompidou – où un espace monographique lui est consacré pendant quelques mois lors du nouvel accrochage de la collection permanente –, le Centre culturel suisse expose des polaroïds originaux, qui n’ont été présentés qu’une fois, en 1993, au cabinet des estampes du Musée d’art et d’histoire de Genève. Ces polaroïds constituent la véritable matrice de tout le travail de l’artiste. Facile à utiliser, léger, l’appareil polaroïd permet à Hannah Villiger d’entamer avec elle-même un dialogue passionné, rude, tourmenté, parfois ludique. Présentés individuellement ou organisés en une composition complexe et rythmée (qu’elle intitule Block), ces tirages uniques sont aussi fragiles et délicats dans la tonalité des couleurs que précis dans le cadrage. Au centre du travail de Hannah Villiger, il y a son propre corps, un corps qu’avec le regard d’un sculpteur elle explore, ausculte minutieusement dès 1980 grâce à l’œil mécanique d’un appareil photo. Sans pudeur, ni narcissisme, elle se concentre sur sa personne en tant que forme, sans intention autobiographique, sans contraindre le spectateur au voyeurisme. Rompant avec la tradition romantique des photographies de nus féminins, l’artiste capte des fragments, des articulations, des entrelacements qui, librement cadrés, semblent évoluer sans pesanteur dans une atmosphère où la lumière exacerbe les volumes.

Commissariat : Jean-­Paul Felley, Olivier Kaeser et Eric Hattan, exécuteur testamentaire d’Hannah Villiger