Mois de la Photo à Paris 2012

Regards portraits

Agence Modds

Jérôme Bonnet, Ludovic Carème, Vincent Ferrane, Roberto Frankenberg, Samuel Kirszenbaum, Antoine Le Grand, Vincent Lignier, J.F. Robert, Denis Rouvre, Patrick Swirc, Benni Valson, Rudy Waks

02 novembre 2012 - 15 novembre 2012

Mairie de 4e

2, place Baudoyer, 4e.

www.mairie4.paris.fr

Tel.: +33 1 44 54 75 00


Métro : Saint-Paul ou Hôtel-de-Ville
Du lundi au vendredi : 10 h – 19 h
Samedi : 10 h – 12 h 30
Entrée libre


Plan sur Google maps Ajouter à ma sélection

Antoine Le Grand, Bashung © Antoine LE GRAND

Les douze photographes de l’Agence Modds – Jérôme Bonnet, Ludovic Carème, Vincent Ferrané, Roberto Frankenberg, Samuel Kirszenbaum, Antoine Le Grand, Vincent Lignier, Jean-François Robert, Denis Rouvre, Patrick Swirc, Benni Valsson et Rüdy Waks – ont en commun de porter leur regard sur des personnalités toutes familières des sunlights. Pour eux chaque portrait est un duel entre le photographe et son modèle. À l’heure où chacun voudrait contrôler son image, imposer sa vision, se montrer sous son meilleur jour, ces trublions de la photographie et francs-tireurs du portrait tentent de bousculer le tranquille agencement des certitudes.?

À leurs yeux, le portrait procède d’une alchimie complexe. Maîtrise de la lumière, précision du cadre, sens aigu de la direction d’acteur et conviction chevillée au corps : il faut réunir tous ces ingrédients pour qu’un portrait étonne, émeuve et... demeure. Nombre de personnalités du cinéma, des lettres, de la politique française ou internationale ont eu ?à se soumettre, avec plus ou moins de bienveillance,? à cette étrange cérémonie du portrait. Dans un studio, un hôtel parisien ou à Cannes, sur une plage, dans ?les coulisses d’un théâtre ou un bureau d’un ministère, chez une star de cinéma, chacune de ces cérémonies brèves, intenses et denses produisent des images prises à l’arrache, dans une lumière préparée ou juste improvisée.?

Ces images sont une infime parcelle de l’histoire? du portrait photographique en France. Elles trouvent leur place auprès de celles d’autres regards, d’autres personnalités, d’autres auteurs qui ont inscrit et inscrivent encore aujourd’hui leur empreinte à contre-courant des clichés et qui revendiquent avec force ?une grande liberté de création.?

Plusieurs des photographes ici exposés ont ces dernières années vu leur travail récompensé par?des World Press Photo.

Commissariat : Marie Delcroix et Olivia Delhostal