Mois de la Photo à Paris 2012

Mademoiselle Yvette Troispoux,
photographe

09 novembre 2012 - 02 décembre 2012

Musée du Montparnasse

21, avenue du Maine, 15e.

www.museedumontparnasse.net

Tel.: +33 1 42 22 91 96


Métro : Montparnasse-Bienvenüe
Du mardi au dimanche : 12 h 30 – 19 h
PT : 6 € / TR : 5 €


Plan sur Google maps Ajouter à ma sélection

© Yvette Troispoux, Robert Doisneau et Gisèle Freund

Véritable légende du monde de la photographie, Mademoiselle Yvette Troispoux– elle signait ainsi ?au dos de ses tirages – continuait à 93 ans à faire? des apparitions remarquées et à photographier inlassablement ses amis photographes dans les vernissages, au Club des 30 x 40 ou dans les festivals. Celle que Doisneau surnommait sa “photocopine”?est née en 1914 à Coulommiers et débuta la photographie en amateur à l’âge de 19 ans. Employée de bureau à Paris durant quarante ans, elle attendit?la retraite pour se vouer entièrement à la photographie, sa véritable famille.

Elle réalisa alors les portraits des figures les plus importantes de son époque (Brandt, Kertész, Brassaï, Lartigue, etc.), avec une fraîcheur, une spontanéité?et une connivence amusée dignes de Miss Marple. Mais quand, lors de ses voyages ou de ses errances sur les bords de Seine ou dans les paysages d’Île-de-France, elle saisissait des instantanés poétiques et pleins de tendresse, Yvette Troispoux se révélait aussi une photographe de la grande tradition humaniste.

Cinq ans après sa mort, cette première exposition rétrospective en forme d’hommage présente des photographies tirées de son album privé, une sélection de ses meilleures images, des documents (telle la série de timbres qu’elle édita à compte d’auteur).

En parallèle sont exposés des travaux des photographes qui lui furent proches et auxquels elle témoigna de l’affection, du respect et une complicité artistique et humaine : Jean-Pierre Évrard, Michel Quétin, Claude Lebée, Jean-Luc Lemaître, Martine Voyeux, André Villers, Jean-Claude Gautrand, Bernard Plossu, Patrice Bouvier, Jean-Philippe Charbonnier, Xavier Lambours, Luc Choquer, Sabine Weiss, Robert Doisneau, John Batho, Jérome Soret... Chacun d’eux a choisi dans ses archives une image significative qui instaure un dialogue visuel avec l’œuvre de cette photographe attachante qui revendiquait de photographier pour “garder” ceux qu’elle aimait.

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France,?le musée de Coulommiers, Argentic et la Galerie Agathe Gaillard.

Commissariat : Claude Nori