Logo Maison Européenne de la Photographie Paris
Mois de la Photo à Paris Novembre 2010 Berlin Brastislava Luxembourg Moscou Paris Rome Vienne

Un mariage heureux


Henry Chapier
Président de Paris Audiovisuel
Maison européenne de la photographie

Affiche réalisée par Vik Muniz

Le Mois de la Photo 2010 s’orchestre autour du concept “Paris collectionne” auquel adhèrent la plupart des musées, centres culturels étrangers de la capitale, sans oublier les galeries privées.

L’idée de départ était de faire connaître au grand public les riches collections de l’association “Paris Audiovisuel – Maison européenne de la Photographie” en les proposant dans ces multiples espaces qui regroupent les amoureux de l’image fixe et des installations novatrices dues au génie des artistes de renommée mondiale.

Chemin faisant, les partenaires du Mois de la Photo 2010 sont allés beaucoup plus loin en organisant chacun un événement autour des œuvres accueillies, qui sont devenues du même coup une source d’inspiration, de création originale et de réflexion profonde.

C’est ainsi – par exemple – que le musée d’Art moderne de la Ville de Paris célèbre Larry Clark à sa manière avec des apports venus d’ailleurs, que la bibliothèque François-Mitterrand présente “la France” de Raymond Depardon ou encore que le Jeu-de-Paume donne une nouvelle dimension à Kertész. Dans les espaces de la Maison Européenne de la Photographie, on retrouve Helmut Newton “autour de l’extrême” ainsi que les nouvelles images de Rodolphe Gombergh en 3D, la vision en relief des hologrammes n’exigeant plus le port des fameuses lunettes.

D’autres surprises nous attendent avec Bernard Faucon et encore l’émergence de l’architecture dans l’univers foisonnant de la photographie. Ce qui prédomine dans ce Mois de la Photo 2010, c’est peut-être la revanche et la créativité en plein essor d’une expression artistique qu’on aurait pu croire vaincue par un phénomène de mode. C’est aussi la célébration de l’anniversaire d’un mariage heureux, puisqu’autour de ce concept fédérateur, les musées, les fondations, les institutions publiques et les galeries resserrent toujours un peu plus leurs liens pour offrir aux visiteurs le fruit d’une passion partagée.