Logo Maison Européenne de la Photographie Paris
Mois de la Photo à Paris Novembre 2010 Berlin Brastislava Luxembourg Moscou Paris Rome Vienne
Ajouter à ma sélection Imprimer Voir sur le plan

Giorgia Fiorio

Sous le ciel

04 November 2010 - 24 December 2010

Galerie Sit Down

www.sitdown.fr

4 rue Sainte-Anastase, 3e.

Tel.: +33 01 42 78 08 07

Mº : Saint-Paul.
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h.
Entrée libre.

© Giorgia Fiorio. Courtesy Sit Down, Paris

Sous le ciel fait suite à un travail que Giorgia Fiorio a exposé sous le titre Le Don : une exploration des pratiques sociales et communautaires rattachées à une croyance, une activité spirituelle ou une religion, et dont la manifestation passe par le langage du corps.
Sous le ciel rompt ainsi avec son propos habituel, dans le sens où la contemplation du paysage y occupe une place majeure : celui des montagnes aux frontières nord de l’Italie. Et métaphoriquement aux frontières de soi, car Sous le ciel s’inscrit dans la continuité logique d’une aventure visuelle et intellectuelle : la photographie de Giorgia Fiorio est indissociable d’une prise de conscience. La simple idée de faire face au paysage porte en germe une réflexion sur nos limites et sur l’infini, conditionne une attitude spirituelle. Plus encore lorsque le spectateur, artiste ou homme ordinaire, est confronté aux sommets, à la manière d’un Caspar David Friedrich. Notre culture occidentale envisage la place de Dieu dans le ciel, l’histoire de la peinture nous l’a assez répété.
Mais Sous le ciel prend également la forme d’un voyage vers la terre, en l’occurrence le quotidien de la vie, une traversée en différents paliers que Giorgia Fiorio décrit ainsi : “Une fois là, en haut sous la voûte du ciel, il y a le désir de traverser l’espace en dessous, la dimension verticale de la frontière. Descendre, s’immerger dans le silence des glaciers, sentir sous ses doigts l’âpre concrétion des roches, entendre le grondement des torrents dans les ravins, l’écho de ses pas au fond des gorges creusées dans la pierre [...] et, depuis la terre, regarder le ciel à l’envers, de nouveau lointain et haut [...].” Ces images des montagnes contemplées sont prises là où les sommets tutoient les nuages, où le soleil accentue les reliefs. Et la palette des noirs et blancs de Giorgia Fiorio retient avec exigence et talent les lumières ainsi que l’infinie richesse des événements visuels propres à ces paysages.
Gabriel Bauret

Partenaire : Central Color.