Logo Maison Européenne de la Photographie Paris
Mois de la Photo à Paris Novembre 2010 Berlin Brastislava Luxembourg Moscou Paris Rome Vienne
Ajouter à ma sélection Imprimer Voir sur le plan

Philippe Vermès

Wanted Bikers

01 November 2010 - 30 November 2010

Galerie W

www.galeriew.com

44 rue Lepic, 18e.

Tel.: +33 01 42 54 80 24

Mº : Abbesses, Blanche ou Place de Clichy.
Ouvert tous les jours de 10h30 à 20h.
Entrée libre.

© Philippe Vermès. Courtesy Galerie W

Ces portraits ont été pris à la fi n des années 1980, lors de deux rassemblements mythiques de Bikers aux USA : l’un à Loudon, New Hampshire ; l’autre à Sturgis, près du Mount Rushmore (South Dakota).
Les “motards” se rassemblent rituellement par milliers tous les mois d’août en rallyes, immenses foires / spectacles en plein air. Ils jouent des rôles, assument des figures ésotériques. Certains, plus lisibles que d’autres, renvoient aux mythes fondateurs de la conquête de l’Ouest : la frontière, le voyage, l’errance, les Indiens. Philippe Vermès a voulu approcher le mythe “de l’intérieur”. Il a donc monté un studio de fortune avec fond de tissu noir, près d’une station à essence, et installé une chambre en bois (4 x 5 inches), un flash électronique et une boîte à lumière. Attirés par l’appareil et la magie du Polaroid négatif / positif, les bikers sont venus poser avec leur moto, leur compagne, leur compagnie, leur famille, leur chien.
Le résultat est bien loin des images sulfureuses qui font partie de leur légende. Au contraire, ces portraits, âges, sexes et professions mêlés, réunissent des êtres humains sensibles, naturels, malicieux. A propos de ces portraits, A. D. Coleman écrit : “Celui qui cherche à savoir ce que sont devenus les motards noirs de Robert Frank ou les jeunes cyclistes blancs, prolétaires de Danny Lyon, ce disciple de Frank qui photographia plus tard ces héros marginaux, peut se tourner vers l’œuvre de Philippe Vermès. Peut-être les y retrouvera-t-il. Ainsi que le portraitiste itinérant des petites villes d’autrefois, Philippe Vermès leur accorde le droit d’être vus sans jugement de valeur, car il les accepte tels qu’ils sont. Il en sort des portraits remplis d’informations, fourmillant de détails riches d’observation qui surgissent de deux traditions, celle de la photographie et celle de la peinture.”
Philippe Vermès est né en Normandie en 1942. Diplômé de l’Ecole nationale des beaux-arts de Paris, il se consacre à la peinture jusqu’en 1975 puis se tourne vers la photo. Il a reçu le Kodak Gold Award en 1992 pour ses travaux sur le portrait.