Logo Maison Européenne de la Photographie Paris
Mois de la Photo à Paris Novembre 2010 Berlin Brastislava Luxembourg Moscou Paris Rome Vienne
Ajouter à ma sélection Imprimer Voir sur le plan

La photographie en Pologne communiste : un esprit surréaliste ?

28 October 2010 - 04 December 2010

Institut polonais à la Galerie Baudoin Lebon

www.baudoin-lebon.com

38 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 4e.

Tel.: +33 01 42 72 09 10

Mº : Hôtel de Ville ou Rambuteau.
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h.
Entrée libre.

© Zofia Rydet

Il n’y a pas eu à proprement parler de mouvement surréaliste en Pologne,
ni durant l’entre-deux-guerres, ni après 1945. Il n’en demeure pas moins vrai que certaines stratégies utilisées par les surréalistes de Paris à Prague au cours des années 1920-1930 ont contribué à ce que le milieu photographique polonais opère, après la Seconde Guerre mondiale, ses plus grandes avancées vers une conception moderne de l’image.
Dans un contexte culturel d’après-guerre d’abord fortement dominé par l’esthétique pictorialiste, puis marqué par le réalisme socialiste, et finalement polarisé autour du photoreportage à vocation propagandiste, les artistes d’avant-garde ont cherché au fil des décennies, à l’aide des techniques (photomontages, expérimentations chimiques) et des modes opératoires en vigueur dans les cercles surréalistes (mises en scène, flâneries, réappropriations des images), à réinvestir le champ de la création photographique. L’enjeu de cette lutte en Pologne communiste n’était bien évidemment pas uniquement artistique, mais aussi existentiel et politique : réinvestir le champ de la création par le biais de la poétique surréaliste signifiait réinvestir le réel tout court.
L’exposition La photographie en Pologne communiste : un esprit surréaliste ? se déroule selon un parcours articulé autour de trois périodes clés de l’histoire du pays : la fin des années 1940 à la veille de l’ère stalinienne ; le dégel autour de 1956 ; et la fin des années 1970 à la veille de l’ère de Solidarno?s ?c. Elle regroupe les œuvres de quelques-uns des principaux représentants de l’avant-garde photographique polonaise tels que Zbigniew Dubak (1927-2005), Jerzy Lewczynski (1924), Marek Piasecki (1935) et Zofia Rydet (1911-1997).
L’exposition est organisée par l’Institut polonais de Paris, accueillie à la galerie Baudoin-Lebon et réalisée en collaboration avec la galerie Asymetria et de la Fondation Archéologie de la photographie de Varsovie.