Logo Maison Européenne de la Photographie Paris
Mois de la Photo à Paris Novembre 2010 Berlin Brastislava Luxembourg Moscou Paris Rome Vienne
Ajouter à ma sélection Imprimer Voir sur le plan

Nous avons fait un très beau voyage

10 November 2010 - 15 December 2010

Espace Photographique de l’Hôtel de Sauroy

58 rue Charlot, 3e.

Tel.: +33 01 42 72 16 76

Mº : Filles du Calvaire ou République.
Ouvert du mardi au dimanche de 14h30 à 19h30.
Nocturne le jeudi jusqu’à 21h30.
Entrée libre.

© Bernard Plossu. Collection de la Maison Européenne de la Photographie

En voyage, comme dans une exposition, il faut bien choisir son équipage, en fonction des affinités, des possibilités de dialogue et des enrichissements réciproques. Jacques Borgetto, Françoise Nuñez, Bernard Plossu et Sophie Zénon se sont pris au jeu avec générosité et curiosité. Des itinéraires jusque-là divergents ont convergé et le voyage est devenu un beau voyage. Ainsi s’est construite l’exposition, tel un recueil de contes, sans unité de temps et de lieu, mais habitée par la poésie. Un ensemble de récits où planent solitude, mélancolie, souvenirs, fascination des grands espaces, émotion des rencontres et découvertes partagées.
Tous les photographes, ici réunis, entendent le voyage comme on l’entendait autrefois. Avec du temps devant et de l’espace autour, avec l’esprit de tisser imaginaire et réel, loin des flux touristiques. Leurs références diffèrent, ainsi que les destinations et les motivations ; toutefois un fil conduit d’une série à l’autre.
Jacques Borgetto, qui parcourt et photographie l’Amérique latine depuis des années, restitue cette terre avec une écriture forte et précise et une vision peu encline aux clichés. Sophie Zénon, grande voyageuse, a sillonné à maintes reprises l’Asie, notamment la Mongolie, la Sibérie extrême-orientale et le Cambodge. Ses images de l’Asie côtoient ici celles plus familières de sa Normandie natale ou de l’Italie de ses origines. Partout, un univers au calme apparent et à la grâce omniprésente, une écriture subtile où le format panoramique semble mieux suivre le mouvement du voyage, tel un travelling.
Avec Françoise Nuñez et Bernard Plossu, le voyage devient sentimental. Les lieux ne sont que prétextes et décors, la vraie destination est l’autre. Du Mexique à l’Italie, de la Grèce à l’Andalousie, leurs regards, en partant du même point de vue, donnent une vision stéréoscopique, où la photographie est autant le reflet de visions intérieures que de la réalité.
Une sélection de vidéos des collections de la MEP accompagne ces récits photographiques : journey to the Invisible Cities et Star Catcher d’Alice Anderson, Love bites de A. P. Komen & Karen Murphy, Coagulate de Mihai Grecu ainsi que Paysage no 1 d’André Parente.

Partenaires : Picto, Fujifi lm, Gapihan encadreur.