Logo Maison Européenne de la Photographie Paris
Mois de la Photo à Paris Novembre 2010 Berlin Brastislava Luxembourg Moscou Paris Rome Vienne
Ajouter à ma sélection Imprimer Voir sur le plan

Reporters sans frontières

100 photos de Pierre et Alexandra Boulat pour la liberté de la presse

09 September 2010 - 27 February 2011

Petit Palais

www.petitpalais.paris.fr

Avenue Winston-Churchill, 8e.

Tel.: +33 01 53 43 40 00

Mº : Champs-Elysées Clémenceau.
Ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf les lundis et jours fériés.
Entrée libre

© Alexandra Boulat. Association Pierre & Alexandrat Boulat

A l’occasion des vingt-cinp ans de Reporters sans frontières, le Petit Palais présente une exposition des photographies de l’album anniversaire consacré à Pierre et Alexandra Boulat, 100 photos de Pierre et Alexandra Boulat pour la liberté de la presse.
L’album et l’exposition montrent ainsi deux regards croisés sur le monde – regards passionnés, déroutants, profondément humanistes.
Les reportages de Pierre sur les bidonvilles de Nanterre, dans les années 1950, ou sur le quotidien des femmes américaines dégagent la même intensité que ceux de sa fille, à Gaza, ou sur les souffrances des mères afghanes, quatre décennies plus tard.
Impliqué avec la ville de Paris dans le combat pour la liberté d’expression et la défense des journalistes, c’est tout naturellement que le Petit Palais a choisi d’accueillir cette exposition célébrant la photographie engagée.
Alors que plus d’un tiers de la population mondiale vit dans un pays où il n’existe aucune liberté de la presse, Reporters sans frontières œuvre au quotidien pour que l’information reprenne ses droits. Parce qu’emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information, Reporters sans frontières mène son combat pour la liberté de la presse avec acharnement depuis vingt-cinq ans. Un quart de siècle qui a vu le monde changer : la chute du mur de Berlin, la démocratisation d’une grande partie de l’Afrique ont permis à la liberté de la presse de gagner du terrain. Pourtant, elle reste gravement menacée et le combat de Reporters sans frontières reste toujours d’actualité.